Appel à ceux qui n’ont pas le pouvoir

by | Feb 16, 2020 | Stratégies | 0 comments

Je vois beaucoup d’appels aux puissants et aux gouvernants. Mais toi qui, comme moi, n’es pas à la tête d’un pays ni d’une grosse entreprise. Je sais que tu penses que la destruction de la nature pose problème, la question te préoccupe, bien sûr. Tu te doutes que les conséquences seront graves. Mais tu n’agis pas.

Enfin, tu vas peut-être aux marches pour le climat, ou tu as signé une pétition. Tu sais pertinemment que ça ne sert à rien. Qu’en attends-tu réellement ? Que le gouvernement dise « finalement vous aviez raison depuis 40 ans, arrêtons le capitalisme qui tue la planète ». Le gouvernement veut ouvrir à nouveau des mines en France, il en est là pour le moment. La banque mondiale a conclu que pour un futur « faible en carbone », la production en minerai devait augmenter. Bon courage pour faire changer l’avis de quelqu’un dont le prestige, le pouvoir ou le revenu dépend de cet avis.
Peut-être as-tu participé à « l’affaire du siècle », l’assignation de l’État en justice. Et puis quoi ? Dans 10 ans, quand le procès sera gagné, l’État devra reverser des dédommagements aux abeilles mortes ? 90 % des grands poissons ont disparu, 100 espèces disparaissent par jours. Tu en as d’autres, des plans à long terme ?

Peut-être tu prends ton vélo ou les transports en commun, tu es végétarien et tu achètes bio, tu te donnes du mal. Mais d’autres ne peuvent pas parce qu’ils n’ont pas les moyens de se payer du bio, parce qu’ils n’ont pas les moyens de se payer un logement à côté de leur travail, ou parce qu’ils n’en ont rien à foutre. Cela dit, ne t’embête pas à devenir « zero waste » : 6 % des déchets seulement sont d’origine ménagère. Tes efforts individuels, ils ne servent à rien face au système industriel. La production de déchets augmente, l’artificialisation des sols augmente, la déforestation continue, la consommation de pétrole augmente, le PIB mondial augmente. Que tu fasses tes courses aux rayons bio n’y change rien.

Tu espères peut-être que nous trouverons la nouvelle technologie qui sauvera le monde. Ta voiture, elle peut être électrique, tu utilises quand même 2 tonnes d’aluminium et de lithium pour transporter 75 kg d’humain ; beau ratio. Les énergies renouvelables n’ont jamais entrainé une baisse de l’utilisation des énergies fossiles, ça ne sert à rien si on ne change pas de système. L’efficacité énergétique, c’est pareil, ça ne sert à rien si on ne change pas de société.

À lire ensuite:
Lutte asymétrique : Quelques leçons de stratégie

Alors qu’est ce que tu fais ? Pourquoi tu n’agis pas ? Tu as d’autres projets ? Tu cherches à t’accomplir dans ton métier ? À faire carrière ? Tu diras quoi à ton gamin, qui aura des difficultés respiratoires, quand il n’y aura plus de poissons dans les océans ? « J’avais d’autres priorités » ?

Pendant la Seconde Guerre mondiale, sais-tu pourquoi la majorité de la population française n’était pas résistante ? Ce n’est pas parce que les Français ont été des lâches ni parce qu’ils ne connaissaient pas les horreurs du régime nazi. Eux aussi, ils avaient d’autres priorités. Heureusement, il y en a qui ont trouvé du temps dans leur planning chargé pour faire sauter un ou deux ponts.

Alors peut-être me diras-tu : « Ce n’est pas pareil. Les allemands, c’était un ennemi facilement identifiable, alors que nous… ». Tu vas me faire croire que la déforestation est invisible, que ses machines sont trop petites ? Qu’un pipeline n’est pas assez long pour être vu ? Qu’une excavatrice est trop discrète ! Tu voudrais qu’on leur mette des casques à pointe ? La société industrielle, qui détruit tout, n’est pas hors sol. Elle a des outils, des infrastructures de support. Ça a des vulnérabilités tout ça. Ce ne sont pas des idées stockées dans le cloud.

On est trop peu, pas assez équipés peut-être ? Dans le Delta du Niger, le MEND a fait baisser l’extraction pétrolière de 30 %. Ils sont quelques centaines. C’est un des pays les plus pauvres du monde, ils sont mal équipés.

Un réchauffement de 10 °C pourrait empêcher toute vie sur terre. Pas juste les humains, même les bactéries meurent à +10 °C. Tu as vraiment d’autres priorités ?

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Samuel

Samuel

Auteur

Militant écologiste, Samuel fait des conférences et interventions au sujet de la crise environnemental et des stratégies militantes.
Comment devient-on Ecosaboteuse ? Interview de Ruby et Jessica

Comment devient-on Ecosaboteuse ? Interview de Ruby et Jessica

“J’étais effrayé aussi bien sûr, mais ça devait être fait.”
Jennifer et Max ont interviewé Ruby et Jessica suite à leur communiqué de presse revendiquant la responsabilité des multiples actes de sabotage qu’a subi le site de construction du Dakota Access Pipeline (DAPL), c’était en juillet 2017

Faut-il détruire les antennes 5G ?

Faut-il détruire les antennes 5G ?

Ne vous attendez pas ici à de longues considérations morales, il n’y a rien d’immoral à détruire une machine qui détruit le vivant. Nous allons parler stratégie : est-ce intéressant stratégiquement de s’attaquer aux antennes 5G ?

Il y a toujours des sous pour détruire une ZAD

Il y a toujours des sous pour détruire une ZAD

Le 8 avril, la ZAD de la Dune à Brétignolles-sur-Mer en Vendée a été expulsée, en plein confinement. Pratique pour éviter que des soutiens ne viennent pour défendre la zone… Une expulsion violente effectuée par des bénévoles

Le coronavirus sauvera la planète (ou pas)

Le coronavirus sauvera la planète (ou pas)

La situation actuelle serait une bouffée d’air pour la planète. C’est vrai. Cela dit, loin d’être une démarche volontaire, ce n’est qu’une conséquence logique de ce système qui ne s’arrêtera pas avant d’avoir tout détruit. Lui y compris.

Pour une résistance socioécologiste radicale

Pour une résistance socioécologiste radicale

Le 20 mars, une tribune est sortie dans le journal “Le monde”, rédigée par un important collectif de diverses personnalités, militantes écologistes, permacultrices, intellectuelles, scientifiques etc. qui s’est baptisé “Les résistants et résistantes climatiques”.
Ce texte est une réaction à cette tribune afin d’y apporter une critique constructive mais tout de même incisive. Le but étant de souligner des failles présentes dans la tribune et pousser à la réflexion pour amener d’éventuelles remises en question.

Personne n'aime les Pop-ups !

Zut... Bon, maintenant que vous êtes là...

Si vous aimez notre blog, vous devriez essayer notre Newsletter ! Nous vous embetterons très peu, promis. Nous l'utiliserons pour vous envoyer un message quand un nouvel article sort et c'est tout !

Vous vous êtes bien inscrits !

Share This